cf.robertosblogs.net
Information

En horticulture, que signifie diviser

En horticulture, que signifie diviser



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Les vivaces sont souvent appréciées des jardiniers pour la beauté qu'elles ajoutent aux jardins année après année. Cependant, alors que les annuelles semblent à leur meilleur dans les semaines suivant la plantation, elles feraient mieux, elles sont parties à la fin d'une saison, les vivaces mettent souvent du temps à atteindre leur pleine gloire. Bien que toutes les plantes vivaces n'aient pas besoin de temps pour regarder et faire de leur mieux, il s'agit d'un phénomène assez courant pour qu'il y ait un adage réel pour cela "La première année, ils dorment, la deuxième année, ils rampent et la troisième année, ils bondissent ! Le printemps est enfin arrivé et la démangeaison du jardinage doit juste être grattée, alors vous vous dirigez vers vos centres de jardinage locaux et transportez le trésor botanique de la maison. Vous les plantez dans leurs nouvelles maisons et attendez avec une grande impatience la gloire florale, mais rien ne se passe. La plante reste là, vous narguant, apparemment content de paresser l'été sans grossir beaucoup plus.

Contenu:
  • Utilisation efficace de l'eau dans le jardin et le paysage
  • Comment diviser les plantes d'intérieur
  • Fondamentaux de l'horticulture
  • Extension coopérative : jardin et cour
  • Conditions de jardinage
  • Rotation des cultures pour la culture de légumes
  • Méristème terrestre
  • Il est temps de diviser l'iris barbu
  • Horticulture - Propagation par division
  • Raisons pour lesquelles les pivoines ne fleurissent pas
REGARDER LA VIDÉO CONNEXE : Terminologie de base de l'horticulture

Utilisation efficace de l'eau dans le jardin et le paysage

Le danger d'épuiser des aquifères précieux par un pompage excessif est parallèle à la menace de polluer les eaux souterraines avec des contaminants industriels, agricoles et paysagers. Les nitrates provenant d'une fertilisation excessive et intempestive sont particulièrement menaçants.

Lorsque l'eau est appliquée sur le sol, elle s'infiltre très progressivement à travers la zone racinaire. Ce mouvement de l'eau est appelé front de mouillage. L'eau se déplace vers le bas à travers un sol sableux grossier beaucoup plus rapidement qu'à travers un sol à texture fine comme l'argile ou le limon.

Si seulement la moitié de la quantité d'eau nécessaire à une croissance saine de votre jardin ou paysage est appliquée à un moment donné, elle ne pénètre que dans la moitié supérieure de la zone racinaire ; la zone en dessous du point où le front de mouillage s'arrête reste sèche comme si aucune irrigation n'avait été appliquée. Une fois que suffisamment d'eau est appliquée pour déplacer le front de mouillage dans la zone racinaire, l'humidité est absorbée par les racines des plantes et remonte à travers la tige jusqu'aux feuilles et aux fruits.

Les feuilles ont des milliers d'ouvertures microscopiques, appelées stomates, à travers lesquelles la vapeur d'eau de la plante est perdue. Cette perte continue d'eau appelée transpiration provoque le flétrissement de la plante à moins qu'un approvisionnement constant en eau du sol ne soit fourni par absorption par les racines. Le besoin total en eau est la quantité d'eau perdue par la plante plus la quantité évaporée du sol. Ces deux processus sont appelés évapotranspiration. Les taux d'évapotranspiration varient et sont influencés par la longueur du jour, la température, la couverture nuageuse, le vent, l'humidité relative, le paillage et le type, la taille et le nombre de plantes poussant dans une zone donnée.

L'eau est nécessaire aux processus physiologiques normaux de toutes les plantes. C'est le principal milieu des réactions chimiques et du mouvement des substances à travers les différentes parties de la plante. L'eau est un élément essentiel de la photosynthèse et du métabolisme des plantes, y compris la division et l'élargissement des cellules.

Il est également important pour refroidir les surfaces des plantes terrestres par transpiration. L'eau est un facteur déterminant du rendement primaire dans la production agricole.

Les plantes dont l'eau est insuffisante réagissent en fermant les stomates, en roulant les feuilles, en modifiant l'orientation des feuilles et en réduisant la croissance des feuilles et des tiges et le rendement en fruits. Toutes les eaux ne conviennent pas à une utilisation comme source d'irrigation. Avant de mettre en place un système d'irrigation, la source d'eau doit être testée pour la qualité de l'eau. Les instructions pour les tests et les résultats des tests peuvent être obtenus auprès du Texas AgriLife Extension Service ou d'un laboratoire d'eau indépendant. Les résultats du test détermineront si l'eau est adaptée à l'irrigation ou révéleront si des tactiques spéciales seront nécessaires pour surmonter les défauts de qualité.

Les principaux facteurs déterminant la qualité de l'eau sont sa salinité et sa teneur en sodium. Les niveaux de salinité sont exprimés en catégories basées sur la conductivité. La catégorie C-1 représente un danger de faible salinité. L'eau de cette catégorie a une conductivité inférieure à 2.

Il peut être utilisé pour la plupart des cultures sans aucune tactique particulière. La catégorie C-2 reflète la salinité qui se traduit par une conductivité de 2. L'eau de cette catégorie peut être utilisée pour les plantes tolérantes si un lessivage adéquat se produit. La catégorie C-3 est une eau à haute salinité qui a une conductivité dans le 7. Elle ne peut pas être utilisée efficacement sur des sols mal drainés. Sur des sols bien drainés et peu salés, l'eau peut être utilisée pour les plantes tolérantes au sel si elle est bien gérée. Le sodium est un composant majeur des sels dans la plupart des eaux salines, mais son impact peut être préjudiciable à la structure du sol et à la croissance des plantes au-delà de son statut de composant de la salinité.

Le niveau de sodium Na dans l'eau d'irrigation est un autre facteur de qualité important. La catégorie S-1 désigne l'eau à faible teneur en sodium. L'eau de cette catégorie peut être utilisée pour la plupart des plantes sans aucune tactique particulière. L'eau S-3 a des niveaux élevés de sodium et produira des effets nocifs dans la plupart des situations. Parfois, il est utile sur des sols à forte teneur en gypse et dans des situations de faible salinité où il peut être traité chimiquement.

Il y a des périodes de croissance critiques où le stress hydrique est le plus préjudiciable. Il est impératif qu'un bon apport d'humidité soit maintenu pendant la germination des graines et l'émergence des semis du sol. L'eau repique immédiatement. De nombreuses plantes à racines peu profondes et des arbres et arbustes nouvellement plantés souffrent de stress hydrique. Le flétrissement suivi du brunissement des extrémités et des bords des feuilles sont des signes de stress hydrique. Pour déterminer si l'irrigation est nécessaire, palpez le sol dans la zone du sol où se trouvent la plupart des racines.

Au fur et à mesure que vous acquerrez de l'expérience en sentant le sol et en observant les symptômes des plantes, cela vous aidera à chronométrer les irrigations. Les méthodes d'arrosage appropriées sont rarement pratiquées par la plupart des jardiniers. Ils sont sous ou au-dessus de l'eau lors de l'irrigation. Il est en fait nocif de saupoudrer légèrement les plantes tous les jours.

Des applications légères fréquentes mouillent le sol à une profondeur inférieure à 1 pouce. La plupart des racines des plantes vont beaucoup plus profondément. Un arrosage léger ne fait que déposer la poussière et ne fait pas grand-chose pour atténuer le stress hydrique des plantes qui poussent dans un sol chaud et sec.

Au lieu de légers arrosages quotidiens, donnez aux plantes un trempage hebdomadaire. Lors de l'arrosage, laissez le sol s'humidifier à une profondeur de 5 à 6 pouces.

Ce type d'arrosage permet à l'humidité de pénétrer dans le sol où les racines peuvent facilement l'absorber. Un sol arrosé en profondeur retient l'humidité pendant plusieurs jours, tandis qu'un sol mouillé d'environ un pouce est sec en une journée.

En revanche, il y a ceux qui arrosent si souvent et abondamment qu'ils noient les plantes. Les symptômes de trop d'eau sont les mêmes que pour trop peu. Les feuilles brunissent aux extrémités et sur les bords, puis brunissent partout et tombent de la plante. Ces symptômes devraient être les mêmes, puisqu'ils résultent d'un manque d'eau dans les tissus végétaux.

Trop d'eau dans un sol provoque un manque d'oxygène, entraînant des dommages au système racinaire. Les racines des plantes ont besoin d'oxygène pour vivre. Lorsqu'un sol reste détrempé, peu d'oxygène est présent dans le sol. Lorsque cette condition existe, les racines meurent et n'absorbent plus l'eau. Ensuite, les feuilles commencent à montrer des signes d'eau insuffisante.

Souvent, les jardiniers pensent que ces signes signalent un manque d'eau, alors ils en rajoutent. Cela aggrave encore la situation et la plante meurt généralement rapidement. Humidifiez soigneusement le sol à chaque arrosage, puis laissez les plantes extraire la majeure partie de l'eau disponible du sol avant d'arroser à nouveau. Un paillis est une couche de matériau recouvrant la surface du sol autour des plantes. Ce revêtement se lie d'amitié avec les plantes de plusieurs façons. Il modère la température du sol, favorisant ainsi un meilleur développement racinaire.

Les racines préfèrent être fraîches en été et chaudes en hiver. Ceci est possible sous une couverture de paillis toute l'année. Le paillis conserve l'humidité en réduisant l'évaporation de la vapeur d'eau de la surface du sol. Cela réduit les besoins en eau. Le paillage empêche le compactage en réduisant l'encroûtement du sol pendant les pluies naturelles ou l'irrigation.

Le paillage réduit également les problèmes de maladies. Un paillage et un arrosage soigneux réduisent la propagation de ces maladies. Le paillage garde également les fruits propres tout en réduisant la pourriture en empêchant le contact sol-fruits.

La plupart des graines de mauvaises herbes ont besoin de lumière pour germer, de sorte qu'une épaisse couche de paillis les ombrage et réduit les problèmes de mauvaises herbes de 90 % ou plus. Tout matériel végétal exempt de graines de mauvaises herbes et non malade convient au paillis.

Foin ou paille sans mauvaises herbes, feuilles, tontes de gazon, compost, etc. Les tontes de gazon fraîches peuvent être utilisées autour de plantes bien établies, mais faites-les sécher pendant environ une semaine avant de les placer autour de jeunes plants.

Paillez les jardins de légumes et de fleurs de la même manière. Commencez par établir les plantes, puis paillez tout le lit avec une couche de 3 à 4 pouces d'épaisseur. Travaillez le matériau de paillis autour des tiges des plantes.

Les paillis organiques se décomposent ou parfois s'enlèvent, alors vérifiez fréquemment la profondeur des paillis et remplacez-les si nécessaire. Des recherches récentes indiquent que le paillage fait plus pour aider les arbres et arbustes nouvellement plantés à s'établir que tout autre facteur, à l'exception d'un arrosage régulier.

Les graminées et les mauvaises herbes, en particulier l'herbe des Bermudes, qui poussent autour des nouvelles plantes les privent d'humidité et de nutriments. Paillez tout le lit d'arbustes et paillez les nouveaux arbres dans un cercle de 4 pieds. Quatre méthodes distinctes d'irrigation sont l'aspersion, l'inondation, l'irrigation par sillons et l'irrigation goutte à goutte.

Sélectionnez un système qui donnera aux plantes suffisamment d'humidité sans gaspiller d'eau. Les unités de gicleurs peuvent être installées et déplacées rapidement et facilement. Ils sont peu coûteux à l'achat, mais s'ils sont mal utilisés, ils peuvent être extrêmement gaspilleurs d'eau.

Le meilleur investissement est un arroseur à impact qui peut être réglé pour arroser un cercle complet ou partiel. L'irrigation par aspersion a ses avantages. Le système peut être utilisé aussi bien sur des terrains en pente que sur des surfaces planes. Le sel ne s'accumule pas parce que l'eau s'infiltre vers le bas depuis la surface en emportant des sels avec elle.

Différentes quantités d'eau peuvent être appliquées à des plantations séparées pour répondre aux besoins des plantes. Cependant, il y a quelques inconvénients.


Comment diviser les plantes d'intérieur

Tu pourrais aussi aimer:. Le terme «bulbe» est utilisé par la plupart des gens pour désigner les plantes qui ont des structures de stockage souterraines et charnues. Seules certaines des plantes communément appelées bulbes sont en réalité des bulbes. La définition d'un bulbe est toute plante qui stocke son cycle de vie complet dans une structure de stockage souterraine.

Il existe une variété de méthodes de propagation des plantes; de la prise de boutures à la superposition en passant par la division et plus encore. La technique que vous choisirez dépendra du type de.

Fondamentaux de l'horticulture

Jardinage, vidéos explicatives. La transplantation dans votre jardin est une autre façon de planter ou de déplacer quelque chose au bon endroit. Il existe deux façons de greffer; achetez des plantes et transplantez-les ou déplacez des plantes d'un endroit à un autre dans votre jardin. Au printemps, les jardineries sont approvisionnées en fleurs annuelles pensées, pétunias, plantes potagères tomates, laitues, hostas vivaces, hémérocalles, et arbustes hortensias, rosiers. Contrairement aux graines qui doivent germer ou aux boutures qui peuvent avoir à développer des racines, les greffes ont déjà des systèmes racinaires sains. Ces plantes ne doivent pas pousser jusqu'à maturité dans les pots dans lesquels vous les achetez. Vous devriez les déplacer soit dans le jardin, soit dans un pot plus grand.

Extension coopérative : jardin et cour

Les bulbes à fleurs, comme les jonquilles et les lys, donnent une couleur annuelle aux paysages printaniers et estivaux. Watson s'occupe à rappeler aux jardiniers de son comté de diviser les bulbes établis cet automne. Presque tous les bulbes deviennent surpeuplés avec le temps et doivent être divisés et replantés pour un meilleur effet. Certains bulbes fleurissent sans être dérangés pendant de nombreuses années, tandis que d'autres peuvent nécessiter une division tous les deux à trois ans.

Le jardinage paysager est une branche esthétique de l'horticulture qui traite de la plantation de plantes ornementales de manière à créer un effet pittoresque.

Conditions de jardinage

Par Doug Jimerson Au fil du temps, certaines plantes d'intérieur peuvent devenir si grandes que les diviser en plus petits morceaux est le meilleur moyen de les garder heureux afin qu'ils ne s'étranglent pas dans leurs pots. Voici nos conseils pour repérer une plante d'intérieur qui doit être divisée avec quelques étapes simples sur la façon de diviser vos plantes d'intérieur. Heureusement, diviser les plantes d'intérieur ne prend pas beaucoup de temps, c'est donc rapide et facile à faire. Et diviser vos plantes d'intérieur peut faire toute la différence pour leur santé et leur apparence générale. Diviser ou ne pas diviser Toutes les plantes d'intérieur n'ont pas besoin d'être divisées. En général, les espèces à croissance plus rapide qui forment des touffes épaisses avec plusieurs tiges sont plus susceptibles de nécessiter une division toutes les quelques années.

Rotation des cultures pour la culture de légumes

Systèmes de plantation. Système carré. C'est la méthode la plus couramment utilisée et facile à mettre en page sur le terrain. Dans ce système, la distance plante à plante et rangée à rangée est la même. Les plantes sont à angle droit les unes par rapport aux autres, chaque unité de quatre plantes formant un carré. Ce système facilite l'interculture dans les deux sens après la plantation du verger. Système rectangulaire. Dans ce système, la parcelle est divisée en rectangles au lieu de carrés et les arbres sont plantés aux quatre coins du rectangle en rangées droites à angle droit.

Toute définition de la division du travail doit essentiellement commencer par la reconnaissance de deux connotations différentes. Dans son sens étroit et simple, le concept est.

Méristème terrestre

Un sol avec un pH inférieur à 7. Une méthode spécialisée de propagation des plantes accomplie en coupant l'écorce de la plante pour induire la formation de nouvelles racines. Un sol avec un pH supérieur à 7. Un jardin avec une grande collection d'arbres et d'arbustes cultivés à des fins scientifiques ou éducatives.

Il est temps de diviser l'iris barbu

VIDÉO CONNEXE : Division pour les enfants

Recherche d'aide au jardinage. Tapotez légèrement la coupe sur le côté du récipient pour enlever tout excès. Si très peu de poudre d'hormone colle à la bouture, vous pouvez d'abord tremper les boutures dans l'eau, les tapoter pour enlever tout excès d'eau, puis les tremper dans l'hormone d'enracinement. Jetez tout excès d'hormone d'enracinement dans votre petit récipient. Ne le remettez pas dans le contenant d'origine. Jardin botanique du Missouri.

Le jardin de devant de ma première maison comportait d'énormes et magnifiques iris barbus qui encadraient les deux côtés de la porte d'entrée. Les fleurs massives étaient d'une teinte violet foncé, et vous deviez faire attention à ne pas les effleurer avec vos vêtements en entrant dans la maison.

Horticulture - Propagation par division

Les hémérocalles appartiennent au genre Hemerocallis et ne sont pas de vrais lys. Ce mot grec est composé de deux parties : hemera signifiant jour et kallos signifiant beauté. Le nom est approprié, puisque chaque fleur ne dure qu'un jour. Certaines des variétés les plus récentes ont des fleurs qui s'ouvrent le soir et restent ouvertes jusqu'au soir du lendemain. Beaucoup de ces plantes à floraison nocturne sont délicieusement parfumées. Les hémérocalles poussent généralement entre un et quatre pieds de haut.

Raisons pour lesquelles les pivoines ne fleurissent pas

Afin de rompre la monotonie et d'améliorer la beauté, tout jardin doit contenir des éléments de nature variable. Voici certaines caractéristiques importantes :. Avenue Une avenue est la rangée d'arbres cultivés des deux côtés des routes. L'ombre et la beauté sont les seuls critères à considérer lors de la sélection des arbres d'avenue.


Voir la vidéo: What is HORTICULTURE? What does HORTICULTURE mean? HORTICULTURE meaning u0026 explanation